L’Italie a mis en place un ISR pour sécuriser le revenu des betteraviers

Fruit d’un travail collaboratif entre l’Université de Padua, ASNACODI et le groupe sucrier coopératif COPROB, l’Italie a mis en place un **instrument de stabilisation des revenus** (ISR) pour compenser les fortes pertes de revenu des betteraviers dans les conjonctures difficiles. En 2022, ce sont ainsi **300 betteraviers** - sur les 2 950 que compte l’Italie – **qui ont adhéré et cotisé, à hauteur de 1 euro par tonne de betterave,** à ce nouveau dispositif de gestion des risques.

Quel fonctionnement ? Quelles inspirations pour la mise en œuvre d’un ISR français ? Retrouvez dans cette note le détail des principales caractéristiques de cet outil de gestion des risques innovant !