Label Bas Carbone - méthode grandes cultures : Objectif labellisation début 2021

Les méthodes rédigées dans le cadre du label bas carbone permettent aux agriculteurs et éleveurs Français de valoriser les projets de réduction des émissions et de stockage de carbone additionnels (c’est-à-dire qui ne se seraient pas réalisés sans les subventions du label). Après la méthode CARBON AGRI, élaborée par la filière élevage et la méthode CARBOCAGE qui s’applique aux haies, la méthode GRANDE CULTURES, à la rédaction de laquelle ont participé l’ITB et l’ARTB, devrait être la troisième méthode approuvée par la DGEC

Les différents leviers qui pourront être activés au cours des 5 années de durée du projet sont principalement ; l’augmentation du stockage de carbone dans les sols avec l’augmentation des restitutions de résidus de culture, l’introduction de cultures intermédiaires, l’insertions de prairies temporaires ou de luzerne ; la réduction des émissions de GES aux champs avec notamment la réduction des quantités de fertilisants minéraux azotés, la modification des rotations avec l’introduction de légumineuses fixatrices d’azote, la réduction des consommations de carburants fossiles.